Malvoyant
 

EPI

Selon la directive 89/686/CEE, on entend par EPI "tout dispositif ou moyen destiné à être porté ou tenu par une personne en vue de la protéger contre un ou plusieurs risques susceptibles de menacer sa santé ainsi que sa sécurité au travail, ainsi que tout complément ou accessoire destiné à cet objectif".

une règlementation définie pour les huit familles d'EPI

Dans un souci de clarté, la profession classe les EPI en huit familles de produits correspondant aux parties du corps humain à protéger, de la tête aux pieds :

  • La protection de la tête définit les casques contre les chocs et la perforation, et les cagoules ou autres systèmes contre la chaleur et les poussières.
     
  • La protection des yeux définit les lunettes de sécurité d'usage général contre les projections et les lunettes ou écrans faciaux filtrants.
     
  • La protection de l'ouïe définit les appareils passifs et à atténuation asservie, les boules et les bouchons suivant l'expositin sonore ambiante.
     
  • La protection des voies respiratoires définit les appareils filtrants contre les aérosols et les gaz, les appareils isolants et de plongée.
     
  • La protection des mains définit les gants contre les risques mécaniques, chimiques, microbiologiques, d'électricité statique, de chaleur et de feu, de coupure, de froid, de rayonnement ionisant et la contamination radioactive.
     
  • La protection du corps définit les vêtements contre les risques mécaniques, chimiques, microbiologiques, d'éléctricité statique, de chaleur et de feu, de coupure, de froid, de rayonnement ionisant et la contamination radioactive.
     
  • La protection contre les chutes de hauteur définit les ceintures, harnais, dispositifs d'absorption d'énergie cinétique et connecteurs.
     
  • La protection des pieds définit les chaussures, bottes et surbottes contre les chocs, l'écrasement, la perforation, le glissement et les projections de métal en fusion.
  •